SAMOURAÏ

Publié le par FAB & GUIL

Type de jeu : tuiles, majorité

Nombre de joueurs : 2 à 4    Durée : 30'-45'

Hasard : 2 / 5       Ambiance : 3 / 5

Profondeur stratégique : 4 / 5

Renouvellement  des parties : 4 / 5

Respect du thème : 2 / 5   Matériel : 5 / 5

Pourcentage de cerveau utilisé : 76 %

Samouraï est un jeu du célèbre créateur Reiner Knizia. Dans ce petit bijou, vous vous retrouvez à la tête d'une cohorte de samouraï et le but de votre expédition est de contrôler les paysans, les prêtres et la noblesse grâce à des statuettes représentant la rizière, bouddah et les casques.

But du jeu : Récupérer ces statuettes afin d'obtenir des majorités dans une ou plusieurs catégories.

Le plateau de jeu est composé de 4 parties qui s'assemblent comme un puzzle. A 2 joueurs, on ne joue qu'avec l'île principale d'Honshu alors qu'à 4 joueurs, toutes les îles sont utilisées. Au début du jeu, on place 3 statuettes (1 de chaque) sur la capitale, puis 2 statuettes différentes sur les villes et enfin 1 sur chaque village.

Chaque joueur prend alors 5 tuiles de sa couleur et le reste constitue sa pioche. Le jeu peut commencer.

A tour de rôle, les joueurs placent une tuile ou plusieurs (si elles contiennent un idéogramme) tuiles sur le plateau de jeu. Dçs qu'une ou plusieurs statuettes sont entourées (sur la terre), on compte les forces en présence de chaque couleur autour de la statuette en question et celle-ci est remportée par celui qui a la majorité. En cas d'égalité, la statuette est retirée du jeu. Si 4 statuettes sont retirées de cette façon du jeu, la partie se termine immédiatement.

Pour illustrer ceci, voici un petit exemple :

En posant le samouraï 2, le joueur rouge encercle le casque à gauche, mais aussi la capitale et ses 3 statuettes. Bilan de l'action : Pour le casque situé à gauche, il est encerclé par 3 jaune et 2 rouge donc la statuette casque revient au joueur jaune car il a la majorité. Maintenant en ce qui concerne la capitale, le casque est remporté par le bleu qui en contrôle 4, la rizière par le rouge qui a posé 2 riz + 2 samouraïs (fonctionnent comme des jokers) et le bouddha il y a égalité entre le bleu (4) et le rouge (2+2) donc la statuette est retirée du jeu.

Le jeu se poursuit sur d'autres statuettes. De plus, il peut y avoir l'intervention de bateaux qui viennent amener du renfort comme dans l'exemple suivant :

Le joueur jaune pose le samouraï 1 et encercle 2 groupes de statuettes. Dans la ville, le bouddha revient au jaune qui en contrôle (3+1+1) et la rizière également (3+1+1). Maintenant le bouddha situé à gauche revient lui aussi au joueur jaune car bleu en contrôle 2 mais jaune en contrôle 1 + 2 provenant du renfort du bateau.

Fin du jeu : Le jeu se termine de 2 façons : soit 4 statuettes ont été retirées du jeu pour cause d'égalités comme nous l'avons expliqué plus haut, soit un type de statuette n'est plus représenté sur le plateau de jeu.

Décompte final :  Une fois une des conditions de fin du jeu obtenue, intervient le décompte final de la manière suivante. Est déclaré vainqueur le joueur possédant la majorité des statuettes dans au moins deux forces politiques. Si ce cas n'arrive pas, alors le joueur désigné vainqueur doit avoir une majorité dans une force politique et plus de statuettes que ses adversaires ayant eux aussi une majorité dans une autre force politique.

L'avis de Fabrice : Je trouve ce jeu excellent, le matériel est d'excellente qualité, les choix délicats. Ce jeu demande une importante reflexion car le placement des tuiles est primordial car une fois posée, la tuile ne peut être récupérée sauf en posant une tuile spéciale (mais utilisable 1 seule fois). C'est un jeu à posséder dans sa ludothèque (d'ailleurs je le possède !!!!) car il peut être sorti facilement de 2 à 4 joueurs, il fonctionne admirablement bien. Encore une merveille de ce cher Knizia.

L'avis de Guillaume : Dans la série des jeux de tuiles / majorité, Samouraï est une référence. Il fait d'emblée penser à Tigre et Euphrate (autre jeu de Knizia), mais il est plus abordable, plus léger et plus rapide. Si vous cherchez un jeu tactique, aux règles simples et vite expliquées, et qui durent à peine plus d'une demi-heure, c'est Samouraï qu'il vous faut.

Seul petit bémol, une fois de plus, le thème est très artificiel. On pourrait tout autant se disputer des légumes dans un jardin plutôt que des bouddhas au Japon !

Age : 10 ans

Note de Fabrice : 5 / 5 (coup de coeur)

Note de Guillaume : 5 / 5

voir le prix :

 

 

Publié dans poids moyens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article