BABEL

Publié le par FAB & GUIL

Type de jeu : cartes, capacités spéciales

Nombre de joueurs : 2     Durée : 30 - 40 '

Hasard : 2 / 5      Ambiance : 2 / 5

Profondeur stratégique : 3 / 5

Renouvellement des parties : 5 / 5

Respect du thème : 2 / 5   Matériel : 5 / 5

     Pourcentage de cerveau utilisé :  86 %

But du jeu : Chaque joueur va tenter d'élever des temples de son côté du plateau afin de marquer 15 grâce à la hauteur des temples.

Pour ce faire il dispose de  5 cartes peuple (Assyriens, Hittites, Perses, Sumériens, Mèdes).

Déroulement du jeu :

  • Phase 1 : Piocher 3 cartes peuple
  • Phase 2 : Effectuer une série d'actions
  • Phase 3 :Piocher 2 cartes temple et les poser devant soi, dans l'ordre

La phase 2 est la principale du jeu. Dans cette phase les joueurs sont assez libres de s'organiser comme ils l'entendent. Ils peuvent faire autant de fois qu'ils veulent et dans n'importe quel ordre les actions suivantes (sauf la migration). Voici une petite explication des différentes actions que l'on peut mener :

  •  Le déplacement : Déplacer le pion en pierre en face d'un emplacement du plateau en jettant la carte correspondant à la nation.
  • L'Installation qui consiste à poser des cartes peuples dans la nation où se trouve le pion.
  • La construction : Construire un niveau de temple (en respectant l'ordre de 1 à 6, indiqué sur chaque carte temple), à condition d'avoir assez de peuple en face de la nation et son pion au même endroit.
  • Les capacités spéciales des cartes peuples : Utiliser le pouvoir spécial d'un peuple, à condition de poser 3 cartes peuple identiques à la suite dans un emplacement. Le coût de cette utilisation est d'une carte à retirer de la suite.
  • La migration : (1 seule fois par tour) Migrer d'un coup 3 cartes peuples d'une carrière à l'autre. On ne peut faire migrer que les 3 cartes situées sur le dessus d'un emplacement.

Les capacités spéciales des peuples sont les suivants et sont mentionnés en bas de la carte peuple : 

  •  Assyriens - destruction d'un temple adverse
  • Sumérien - récupération chez soi de cartes peuple adverses déjà jouées
  • Hittites - vol d'un niveau de temple
  • Perses - permet de construire en sautant un niveau
  • Mèdes - fait déserter toutes les cartes d'une nation choisie.

 avec les trois sumériens (rouge), je peux en défausser un et faire basculer de mon côté, les cartes de la dernière couleur posées en face !

Avis de Fabrice : Ce jeu est très intéressant car il propose des renversements de situation importants qui peuvent amener les parties à se modifier très rapidement. Des stratégies prévues à l'avance peuvent être remises en cause par l'utilisation des capacités spéciales des cartes.

Le pouvoir des combinaisons de cartes permettent d'anéantir les plans de l'adversaire immédiatement. Il est très intéressant de garder des cartes en main pour surprendre l'adversaire.

Avis de Guillaume : Excellent jeu à deux, Babel ne ressemble à rien de connu. Ce qui marque le plus quand on commence à y jouer, c'est la grande liberté d'action offerte par les règles (qui paraissent complexes, mais qui sont assez vite assimilées). Il y a énormément de renversements de situations. Aussi, à chaque tour, il faut analyser la situation et jouer au mieux avec les cartes que l'on a en main. C'est pourquoi, Babel est plus un jeu d'opportuniste qu'un jeu de stratégie pure. Certains ne l'apprécieront pas du tout, le trouvant trop complexe et aléatoire. Pour moi, c'est pour l'instant le meilleur jeu Kosmos à deux que je connaisse !

Age : 12 ans

Note de Fabrice : 5 / 5

Note de Guillaume : 5 / 5

voir le prix : copie-1-49.jpg

Publié dans jeux à 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article