ROMA

Publié le par FAB & GUIL

Type de jeu : cartes à capacités spéciales

Nombre de joueurs : 2     Durée : 5 ' à 1h

Hasard : 3 / 5        Ambiance :  3 / 5

Profondeur stratégique : 4 / 5

Renouvellement des parties : 5 / 5

Respect du thème : 5 / 5   Matériel : 5 / 5

     Pourcentage de cerveau utilisé : 87 %

Voici un superbe jeu de cartes et de placement sur le thème de Rome.

Les joueurs disposent de cartes qu'ils peuvent placer sur six emplacements numérotés de 1 à 6 grâce à des jetons dés.
Ces cartes peuvent être de 2 types : personnes (avec des caractéristiques spéciales si  elles sont activées) et édifices qui ont aussi des caractéristiques particulières.

A chaque tour de jeu, le joueur lance 3 dés et choisit d'effectuer les actions qu'il souhaite en fonction des nombres obtenus au dés. Il peut soit activer une carte personne ou édifice et donc par conséquent utiliser sa caractéristique spéciale, soit prendre des sesterces, soit iocher des cartes et n'en garder qu'une en main... A chaque fois, cette stratégie peut être différente en fonction de ses besoins et de l'évolution du jeu.

Le but étant de faire perdre à son adversaire tous ses points victoire.

Même si au premier abord, le jeu paraît complexe, de par la multitude de cartes et leurs actions, petit à petit les symboles rappelés au bas de chaque carte suffisent à rappeler l'action à effectuer.

Nous n'en sommes qu'aux premières parties et déja nous commençons à entrevoir certaines stratégies qui pourraient être payantes.

avec mon 6, j'active mon Tribunus Plebis

et je pique 1 pt à mon rival

Avis de Fabrice : Pour l'instant c'est mon jeu préféré, car il est très tactique, il permet d'élaborer des stratégies à moyen terme. Au début, les caractéristiques des cartes activées sont difficiles à mémoriser mais au fur et à mesure tout s'arrange. Le fait de devoir utiliser les dés pour activer les cartes, faire les combats... amène une part de chance qui peut faire basculer une partie. Certaines cartes ont des pouvoirs surpuissants qui peuvent donner à son possesseur un gros avantage.

Enfin ce jeu est donné pour 20 à 30 minutes, mais attention les parties peuvent durer beaucoup plus longtemps.... si les 2 joueurs se neutralisent.

Avis de Guillaume : Ah ! enfin un jeu à deux assez complexe, pourtant plutôt simple, au graphisme soigné et dont les parties ne se ressemblent jamais. On sent que ce jeu est vraiment bien équilibré. Les deux conditions de victoire (plus de points pour l'adversaire ou plus de points dans la réserve commune) et les cartes posées induisent des tactiques très différentes. Ainsi, il est très difficile de dire quelles sont les meilleures cartes. Celles qui paraissent très fortes ont une action limitée (Nero, Sicarius) ou alors sont très chères et avec une défense faible (mercator, saenicus). De même, le consul ou le senator semblent moins puissantes mais elles peuvent être décisives sur un coup (et ne coûtent que peu de sesterces). Bref, tout est très bien huilé.

Le hasard n'a finalement pas autant d'importance, ce qui peut paraître paradoxal pour un jeu de jetés de dés. Au contraire, chaque lancer est excitant et vient pimenter le jeu (et pourtant, je suis un joueur plutôt allergique aux dés...). Bravo à l'auteur. Si vous aimez les jeux avec des cartes à capacités spéciales, foncez. Roma n'est pas très cher et il se renouvelle à chaque partie (certaines durent 5 minutes, d'autres 1 heure ! ).

Age : 12 ans

Note de Fabrice : 5 / 5 (Coup de Coeur)

Note de Guillaume : 5 / 5

voir le prix : copie-1-49.jpg

Petits conseils tactiques : après une dizaine de parties, voici les cartes que nous trouvons les plus intéressantes:

Cartes personnages :

Le Gladiator est très puissant, en particulier lorsqu'il est associé à un Scaenicus. On peut alors renvoyer plusieurs plusieurs personnages adverses à chaque tour. De même, associer un Gladiator à un Legat est une bonne source de revenus en points de victoire.

Le Senator est une carte primordiale. On peut se constituer une armée de cartes personnages et les poser gratuitement. De plus, il n'est pas cher (3 sesterces).

Les Vélites sont les cartes d'attaque les plus intéressantes. Contrairement au Légionnaire et au Centurio, elles peuvent attaquer toutes les cartes jaunes (personnages).

Le Mercator est pour moi la carte la plus puissante. Elle permet souvent de finir la partie. Pour remédier à cette surpuissance, nous vous proposons une variante plus bas.

Pour l'instant, je trouve le Consul, l'Architectus et le Consiliarus peu utiles. De même, le Sicarius et Nero sont puissants mais il sont très chers et doivent être défaussés, ce qui vous fait un dé vide.

Cartes édifices :

Elles se valent toutes, et tout dépend de la configuration de la partie. Bien sûr, les Forum sont les sources de revenus les plus sûres. Néanmoins, une stratégie basée uniquement sur les Forum (+ Basilica + Templum) n'est pas forcément la meilleure. La Turris reste une valeur sûre.

J'ai très peu testé de stratégies basées sur une majorité de bâtiments. Les cartes personnages me semblent pour l'instant plus fortes. N'hésitez pas à laisser vos commentaires et stratégies.

Variante du Mercator :

Pour limiter son pouvoir, nous avons testé (avec succés) cette variante:

Si l'adversaire a plus de 6 points de victoire :   2  sesterces par point

Si l'adversaire a moins de 6 points de victoire :   3  sesterces par point

Publié dans jeux à 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article