TALUVA

Publié le par FAB & GUIL

Type de jeu : placement, abstrait
 
Nombre de joueurs : 2 à 4    idéal : 2
Durée : 20 '
 
Hasard : 1 / 5       Ambiance : 3 / 5
 
Profondeur stratégique : 4 / 5
 
Renouvellement des parties : 3 / 5
 
Respect du thème : 1 / 5    Matériel : 5 / 5
 
   Pourcentage de  cerveau utilisé : 86 %
 
Taluva est un jeu de pose de tuiles, dans lequel les joueurs vont bâtir leurs cités. Les tuiles peuvent monter en niveau, en se chevauchant. Gare alors aux irruptions volcaniques qui peuent réduire en cendres vos petites huttes.
But : Il existe deux conditions de fin. Si toutes les tuiles ont été jouées, c'est celui qui aura construit le plus de temples qui l'emportera. Sinon, et c'est très souvent le cas, c'est le premier joueur qui aura bâti la totalité de 2 types de bâtiments sur 3.
 

Partie à 3 joueurs. Seul Rouge n'a pas encore construit de temple. On en est pour l'instant qu'au niveau 2.

  
Principe : Chacun dispose de 3 types de bâtiments : 20 huttes, 3 temples et 2 tours. A son tour le joueur effectue deux actions obligatoires :
 
1/ placer une tuile de paysage : Elles sont constituées de 3 hexagones collés, parmi lesquels se trouve toujours un volcan associé à deux paysages ( lac, jungle, clairière, sable, rocher ).
 
On la pioche au hasard et on la met adjacente par au moins un côté à une tuile déjà présente. On peut également l'empiler sur des tuiles plus basses, en la faisant chevaucher 2 ou 3 tuiles. Les règles d'empilement sont simples : un volcan doit écraser un volcan, mais il est interdit d'empiler tuile sur tuile, il doit y avoir chevauchement d'au moins deux tuiles. Les huttes adverses ou personnelles qui se retrouvent écrasées sont perdues pour la partie. Par contre on ne peut pas détruire par ce moyen la totalité d'une cité adverse, ni même un temple ou une tour.
 
2/ Construire un édifice : c'est obligatoire, d'ailleurs si on ne peut pas, eh ben on a perdu !
 
Le joueur choisit un petit hexagone sur lequel il construit une hutte ou un temple ou une tour. On se met où on veut sauf sur les volcans.
 
construire une hutte (20) : c'est l'action à choisir pour débuter une cité, impérativement au niveau 1.
 
construire un temple (3) : il faut pour cela une cité d'au moins 3 hexagones (champs). Un temple se pace à n'importe quel niveau de hauteur.
 
construire une tour (2) : uniquement au niveau 3, quel que soit la taille de la ville !
 
agrandir une cité : on peut placer plusieurs huttes en un tour, en agrandissant une cité à partir des hexagones de même type adjacents à cette cité. On place alors les huttes par niveau de hauteur (1 hutte au niveau 1, 2 huttes sur un champ de niveau 2, 3 huttes...). C'est plutôt pratique pour se débarrasser de ses huttes si on a déjà construit ses 2 tours ou ses 3 temples.
 

Une vue rapprochée pour apprécier l'exceptionnelle qualité du matériel. Non mais, vous avez-vu l'épaisseur des tuiles ?? Rouge s'est réveillé et a placé une tour (niveau 3).

 
Avis de Guillaume : Taluva constitue une excellente surprise. Déjà, à l'ouverture de la boîte, on est vraiment soufflé par le matériel proposé ! Des tuiles d'une épaisseur unique et des petits pions en bois très classe qui font un tout autre effet que les cubes usuels.
 
Autre point positif, les règles sont très simples ce qui rend le jeu accessible à tous ou presque.
 
Enfin, le jeu lui-même est une merveille de subtilité. Attention, pas de méprise, c'est un véritable jeu abstrait, au thème inexistant. Mais c'est vraiment bien ficelé !
 
Tout d'abord, le placement des tuiles  : Pour un jeu de pose de tuiles (genre qui a tendance à m'excéder la plupart du temps), il est remarquable de voir que le hasard intervient très peu. En effet, on sait bien qu'on va avoir un petit volcan, la nature des deux champs important peu.
On a tendance à vouloir emboîter les tuiles au mieux, et on oublie qu'on peut les faire tenir par un seul côté, afin de s'isoler une cité en vue de construire un temple. Le placement des volcans nécessite beaucoup d'attention et d'anticipation, pour prévoir les empilements futurs.
 
Au bout de plusieurs parties, on se rend compte qu'il est aussi important de jouer son jeu que de détruire celui des autres ! En effet, harceler un adversaire en lui écrasant ses huttes est diablement efficace. L'objectif est de le maintenir le plus longtemps possible avec une cité de moins de trois huttes, afin de lui bloquer la construction de son temple.
 
Mais là où Taluva fait mieux que les autres jeux de placement, c'est dans l'élévation du jeu en hauteur. Les volcans s'empilent, les champs se chevauchent, les cités se construisent et se détruisent. Cette prise de hauteur constitue réellement la clef de voûte de ce jeu magnifique. A la dimension esthétique et visuelle, elle ajoute une dimension stratégique, motivée par la course aux tours et par les possibilités d'agrandissement de ses cités.
 
Je recommande donc Taluva pour les amateurs de beaux jeux abstraits, novateurs, subtils mais accessibles.
 
Avis de Fabrice : Attention Bombe ludique !!!!!!
Tu l'as vu le Taluva ? Matériel impeccable, d'excellente qualité, règles simples... que du bon
 
Tout d'abord, je trouve que l'idée des 3 conditions de victoire (temple/ huttes , temple/tour et hutte/tour) est une véritable trouvaille qui rend le jeu très intéressant et qui entraîne des stratégies très diverses pour parvenir à ses fins.
 
Taluva, malgré la présence de volcans, plaines, jungle, montagne... est un jeu abstrait de placement, on aurait pu aussi bien utiliser des cases de couleur ça n'aurait rien changé.
 
Mais le jeu sous ses aspects simples est en fait extrêmement puissant, de nombreuses possibilités sont offertes, des situations de blocage peuvent être mises en place, des renversements de situation peuvent intervenir... autant de points qui rendent ce jeu incontournable.
 
Pour moi la meilleure configuration est à 2 joueurs même si celle à 4 offre également de grandes possibilités. Par contre, j'ai moins accroché à 3 joueurs (le côté 2 contre 1 m'a beaucoup gêné)

Mais que c'est beau ...!!

 
Age : 10 ans
 
Note de Guillaume : 5 / 5 (surtout à 2 joueurs !)
Note de Fabrice : 5 /5 (coup de coeur)
 
 
Voir le prix :
 

Publié dans poids moyens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

damaloch 05/02/2007 08:43

Merci pour votre article sur ce jeu exceptionnel!
Taluva fait partie de ces petits bijoux qu'on voit de temps en temps émerger: des règles simples pour un jeu riche et profond. Cerise sur le gateau, Taluva est d'une grande beauté. Le plus surprenant , c'est qu'il est de MACM, auteur que j'apprécie énormément mais qui n'a pas l'habitude de créer ce type de jeu.
Il ne reste plus qu'à espérer une version en ligne... :o)